MAINSTREAM ARTIST*

SUCCESS FOR YOU

Succès

Artists*

Modernes

MAINSTREAM & JETSET*

Click here to add a short description

CONTACT US

DJIBE MUSIC

Intro. DJIBE'S WORDS

Pour moi être artiste va au-delà de juste tenir un micro et chanter de belles mélodies mais sensibiliser, éduquer et interpeller la population face aux dérives de nos devoirs de citoyen reste une priorité dans la pratique de mon art. Et aujourd’hui notre pays traverse une période de crise énorme mais sachez une chose on aura beau lutter contre le FCFA et changer de président autant de fois que possible mais le changement premier dont nous avons besoin si nous voulons faire partie des Pays développés c’est celui de nos comportements et de nos mentalités. A travers ce nouveau titre « CAMBAY » je relate des images que nous rencontrons dans la vie de tout les jours dans notre société.

Cambay est une titre qui dénonce l'insalubrité et fait appel à un comportement citoyen pour la protection de notre environnement...

https://www.facebook.com/JB.djibediawara

“ The 2019 Gonzervatorians announced! 🚨

🇦🇷 Carola Zelaschi 🥁🎻🎤

🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 Danielle 🎷🎤

🇸🇳 Djibé 🎤🎸

🇿🇦 Kwela (Yeoville Radio) 🎤🥁

🇺🇦 Mascha 🎤🎹

🇩🇪 Vinnie 🎸🥁 🎤

Check them out on our final playlist

👉 https://bit.ly/2ImRkRI

Congratulations to them and many thanks to the other shortlisted candidates #VeryDifficultDecisions #Gonzervatory2019 

DJIBE DIAWARA

GONZERVATORY 2019

GERMANY

CAMBAY by DJIBE aka JB

BIOGRAPHIE

Djibé DIAWARA, est née le 18 Octobre 1989 à Bignona une ville du sud du Sénégal, située en Basse-Casamance, entre la frontière gambienne et le fleuve Casamance, d'un père appartenant à l’ethnie des Soninkés (Sarakholé) et d'une mère Wolof.

Très jeune elle a été fascinée par les instruments de musique telle que le Balafon et le Kora qui servaient de meubles de décoration chez elle.

Après le décès de son père en 1994 à Joal la ville de sa petite enfance, la petite fille âgée de cinq ans quitte avec sa mère et le reste de la famille la ville natale du Président Senghor pour aller s’installer à Mbour, en 2000 elle quitta à nouveau cette ville après le décès de sa mère pour rejoindre sa grand-mère maternelle à Diourbel, c'est là que Djibé va se découvrir une vraie passion pour le chant y trouvant réconfort et confidence à la foi.

Elle n’hésita pas à intégrer le club d’anglais du CEM Grand Diourbel dès sa première année au collège et faisait des reprises des chansons anglaises de Céline Dion, Michael Jackson et

Whitney Houston lors des Opening Day organisé par le club durant tout son cursus au collège. Une fois au Lycée elle a enregistré son premier morceau intitulé « It’s me here » en featuring avec un groupe de rap connu sous le nom de Three Concept à l’époque qu’elle accepte d’intégré après un véritable succès du morceau dans la région notamment au niveau des collèges et lycées et le nom du groupe fut rebaptiser FREE CONCEPT en 2006 adoptant un style de musique très diverse « World music ».

En 2010 le groupe participe à un concours de musique NAR (Nescafé African Revelation) organisé par Nestlé :

https://www.youtube.com/watch?v=DdxemRSfLvE&list=PL- XISMDpCsiGuALzJHAePTI9VKglDU4U9&index=5 , remporte la finale nationale et prend la troisième place derrière le Nigéria et le Cameroun au niveau Panafricain.

A l’issu de ce concours un album a été enregistré au niveau du Studio SANKARA mais la jeune fille à céder ces droits aux autres membres du groupe et à préférer continuer la route toute seule.

A la recherche d’expérience et de techniques vocales elle se joint à une chorale de la région qui lui a fait découvrir petit à petit sa voie. A peine sortie de l'adolescence, Djibé part s'installer au hasard des rencontres à Dakar pour y poursuivre ses études et faire évoluer sa musique, en faisant des chœurs pour des groupes de Reggae tels que Domou Jalaw, African Dingkélou, Neybeuz Band, Makkan J et aussi pour le Rappeur MASS de Black Diamonds et récemment pour Fou Malade et Gnagass lors de la sortie de leur dernier album « Ousseynou ak Assane » mais partout c'est avec la même volonté qu'elle se produit.

Mélange de soul, afro, folk, traditionnelle, acoustique, la musique de Djibé se muri de jour en jour et ses textes portent sur les thèmes de société car selon elle on peut éduquer l’humanité à

travers la musique et faire régner la paix dans le monde.

En octobre 2013 elle sort son premier enregistrement solo intitulé « wrong love » disponible sur youtube https://www.youtube.com/watch?v=swz-ZTpV2gA

En Octobre 2016 elle fait le concours d'entrée à l'Ecole Nationale des Beaux-arts ou elle suit des cours de perfectionnement en musique théorie et pratique vocale, guitare et en culture musicale.

Puis en décembre de cette même année 2016 elle fut lauréate du concours Tremplin des jeunes du Festival des Vieilles Pirogues.

Mais aujourd’hui la chanteuse très motivée a décidé de lancer son premier single officiellement sur le marché de la musique, « Cambay » est un titre qui dénonce l’insalubrité et fait un appel à la population pour un comportement citoyen afin de protéger notre environnement. (suivre le lien) https://youtu.be/c39HrUWLXCs

Sans relâche elle continu de travailler sa musique dans l’attente d’une maison de production qui pourra lui ouvrir les portes d’une vraie carrière musicale.